Archives par mot-clé : plante

Les plantes utiles

Ces dernières années, la systématique a pleinement profité de l’amélioration quasi-exponentielle des techniques informatiques et des séquenceurs d’ADN. Cependant, il faut considérer ces apports comme une évolution et non pas une révolution. Cet article n’a pas pour objet d’expliquer cette nouvelle classification mais de la parcourir en présentant des plantes utilitaires : alimentaires, médicinale, horticoles… Le choix est arbitraire mais il permet de couvrir de nombreux genres d’Europe. Continuer la lecture de Les plantes utiles

Les plantes parasites

De très nombreuses bactéries, champignons ou algues sont parasites de végétaux ou d’animaux alors qu’aucune mousse ou fougère n’est parasite. Les seules espèces végétales parasites se rencontrent chez les plantes à graines. Chez les Gymnospermes, les plantes « à ovules nus » qui comprennent le pin et le sapin, il n’est connu actuellement qu’un seul exemple de parasitisme. En Nouvelle-Calédonie, Parisitaxus ustus qui appartient à la famille des Podocarpaceae se développe sur Falcatifolium taxoides de la même famille. Pour certains auteurs, il s’agirait plutôt d’une symbiose puisque hôte et parasite sont infestés par un saprophyte mycélien. La totalité des plantes parasites sont donc des plantes à fleurs, plus particulièrement des dicotylédones. Continuer la lecture de Les plantes parasites

Herbier minéralisé de plantes médicinales

Ce galerie est un aperçu d’un projet artistique de Marie Denis pour une exposition collective “Hortus Medicus” à Shlosshof Bodenburg (Allemagne) de juin à octobre 2010.

- Le lierre terrestre (Glechoma hederacea) est utilisé traditionnellement comme tonique ;

- Les fruits du lierre (Hedera helix) sont purgatifs et vomitifs ;

- La racine de la potentille rampante (Potentilla reptans) est astringente ; Continuer la lecture de Herbier minéralisé de plantes médicinales

L’espèce phylogénique, l’espèce cohésive, l’espèce écologique ou fossile

L’espèce phylogénique Cracraft (1989) définit une espèce phylogénique comme un ensemble non réductible d’individus ayant en commun une diagnose les différenciant des autres et comprenant les ancêtres, les individus actuels et leur descendance. L’espèce est donc un phylum ayant un modèle parental commun. Pour Queiroz & Donoghue (1990), l’espèce est le plus petit groupe monophylétique ayant un ancêtre commun. Continuer la lecture de L’espèce phylogénique, l’espèce cohésive, l’espèce écologique ou fossile

L’espèce (1) : du fixisme et du créationnisme à l’évolutionnisme

L’espèce : unité de base de la hiérarchie du vivant

La notion d’espèce est intuitive pour chacun des passionnés de plantes ou d’animaux. Nécessité pratique de classification, de regroupement d’êtres reconnaissables, elle se distingue souvent, mais pas toujours, des autres. C’est une notion partiale : les agriculteurs, les horticulteurs, les forestiers, les écologistes ou les botanistes de terrain, sans parler des biologistes moléculaires ne connaissant les plantes que par le biais des échantillons d’ADN à séquencer, n’auront pas la même conception de l’espèce. Cependant, la majorité considèrera l’espèce comme l’unité de base des classifications. —– cone_male_pin-2.jpgContinuer la lecture de L’espèce (1) : du fixisme et du créationnisme à l’évolutionnisme