Angiospermes ou Dicotylédones basales ou classe des Magnoliopsida

Plantes dicotylédonées ; dialypétales ou apétales, parfois gamosépales ({Aristolochiaceae}), périanthe homo- ou hétérochlamydé, spiralé, sinon verticillé et pouvant être trimère ; étamines généralement nombreuses et, dans ce cas, parfois laminées ou rubanées et à  initiation centripète ; gynécée apocarpe ou syncarpe, ovules ordinairement crassinucellés, unitéguminés ou bitéguminés, placentation variable, marginale, sinon pariétale, axile ou apicale ; semences avec un embryon petit et un tissu de réserves volumineux (sauf chez les {Ceratophyllaceae} ) ; le nombre de cotylédons peut être supérieur à  deux ; les alcaloïdes sont caractéristiques (benzyl-isoquinoline, alcaloïdes aporphiniques, néolignanes ou alcaloïdes terpéniques à  quinze carbones), les tanins sont très rares alors que les bétalaines, les composés iridoïques et les huiles sinapiques sont toujours absents .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *