cyme bipare

(n. f.) Cyme dont chacun des deux bourgeons sub-apicaux se développe. Cyme unipare (n. f.) Cyme dont un seul de chacun des bourgeons sub-apicaux se développe. Si ce bourgeon se trouve toujours du même côté, il s’agit d’une cyme unipare scorpioïde. Exemple  : vipérine (Echium vulgare, Boraginacae). Si le bourgeon est alterne, il s’agit d’une cyme unipare hélicoïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *