cyme bipare

(n. f.) Cyme dont chacun des deux bourgeons sub-apicaux se développe. Cyme unipare (n. f.) Cyme dont un seul de chacun des bourgeons sub-apicaux se développe. Si ce bourgeon se trouve toujours du même côté, il s’agit d’une cyme unipare scorpioïde. Exemple  : vipérine (Echium vulgare, Boraginacae). Si le bourgeon est alterne, il s’agit d’une cyme unipare hélicoïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *