Monocotylédones ou classe des Liliopsida

Plantes monocotylédonées, avec ordinairement certains caractères apomorphiques par rapport aux Dicotylédones basales, en particulier, périanthe souvent homochlamydé mais verticillé et trimère ; étamines en nombre limité sauf parfois chez les palmiers, jamais laminées, gynécée apocarpe ou souvent syncarpe, placentation moins variable que chez les {Magnoliopsida}, souvent axile, plus rarement marginale, basale ou apicale ; ovules ordinairement crassinucellés et bitéguminés (sauf chez quelques {Liliidae}) ; semences ordinairement avec un embryon petit et un albumen (pas de périsperme) ; nombre de cotylédons ordinairement au nombre de un ; les alcaloïdes sont peu fréquents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *