Archives de catégorie : Description de genres

Diversité et préservation des milieux et paysages en Champagne

Présentation du territoire :
  • 350 km du N au S
  • Transition entre le bassin parisien et l’Est de la France , entre le N et le S
  • Plaine centrale crayeuse bordée à l’O et à l’E par des plateaux ; au N massif ardennais forestier
  • Espace urbain limité, grandes cultures , en particulier Champagne crayeuse
  • 60% surfaces agricoles ; 26% forêts
  • Métropole de Reims regroupée en 2017 avec 18 communes pour une nouvelle communauté urbaine

Continuer la lecture de Diversité et préservation des milieux et paysages en Champagne

La véronique de Perse (Veronica persica, Plantaginaceae)

Les Véroniques (Veronica en latin) sont des espèces herbacées, de petites tailles, réparties dans l’hémisphère nord qui appartiennent à un genre facilement reconnaissable.

Le genre Véronique (Veronica en latin) comprend de très nombreuses espèces dans le monde, environ 180, principalement présentes sous le climat tempéré de l’hémisphère nord, seules 25 espèces poussent dans les montagnes africaines. Celles présentes sur notre territoire fleurissent dès le mois d’avril, comme la véronique de Perse (Veronica persica, photographie ci-dessous). Continuer la lecture de La véronique de Perse (Veronica persica, Plantaginaceae)

Le limodore (Limodorum abortivum, Orchidaceae, Asparagales)

En France, seules deux espèces d’orchidées françaises sont dépourvues de chlorophylle : la néottie nid-d’oiseau Neottia nidus-avis, de couleur brune, et du limodore violet ou limodore à feuilles avortées Limodorum abortivum. Elles sont réputées être saprophytes, c’est-à-dire qu’elles vivent de matières organiques en décomposition grâce à des champignons symbiotes (mycotrophie). Limodorum_abortivum_low-2.jpgLimodorum abortivum photographié dans la région d’Argelès-sur-mer ——– Cependant, des auteurs ayant observé des racines de Limodores soudées à des racines de chênes, de hêtres, de châtaigniers ou de cistes, pensent donc qu’elles ne sont pas saprophytes mais parasites. Le Limodore est dépourvu de feuilles et de chlorophylle. Les fleurs sont parfois pollinisées par des hyménoptères (groupe qui comprend les abeilles) mais elles sont souvent cléistogames et il est fréquent qu’une partie de l’inflorescence ne s’ouvre pas. Des floraisons suivies de fructifications entièrement souterraines sont aussi signalées. —— Voir des photographies d’orchidées —- Description botanique des orchidées —- Liste des genres européens d’orchidées —- Utilisations socio-économiques des orchidées